Plan National Nutrition Santé

 

Le PNNS c'est quoi ?


La mise en place d'une politique nutritionnelle est apparue, au cours des dernières années, comme une priorité de santé publique.

* Contexte
La mise en place d'une politique nutritionnelle est apparue, au cours des dernières années, comme une priorité de santé publique. Le rôle joué par la nutrition comme facteur de protection ou de risque des pathologies les plus répandues en France est de mieux en mieux compris, qu'il s'agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires de l'obésité, de l'ostéoporose ou du diabète de type 2. Même si la nutrition n'est pas le seul déterminant de ces pathologies, c'est un facteur sur lequel il est possible d'intervenir, collectivement et individuellement. Lancé en janvier 2001, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) s'appuie largement sur les travaux du Haut Comité de santé publique (2000). Le PNNS a pour objectif général l'amélioration de l'état de santé de l'ensemble de la population en agissant sur l'un de ses déterminants majeurs : la nutrition. En 2006 a été lancé pour 5 ans le PNNS 2 (2006-2010). Il prolonge, précise et renforce les axes du PNNS.

* Du PNNS 1 au PNNS 2
Pour répondre au défi que représente la nutrition en matière de santé publique, la France a été un des premiers pays européens à se doter d'un plan de santé publique, le Programme national nutrition santé, dès 2001. Le premier PNNS (2001-2005) a établi un socle de repères nutritionnels (pour tous mais aussi pour des groupes particuliers : femmes enceintes, enfants, adolescents, personnes de plus de 55 ans, personnes âgées dépendantes...) qui constitue désormais la référence française officielle. Conformes à la culture alimentaire française, ils associent à l'objectif de santé publique les notions de goût, de plaisir et de convivialité. Ils ont été validés scientifiquement par les experts réunis par l'AFSSA et font autorité. Ces repères ont été promus notamment grâce à un effort massif de communication par le biais de guides (plus 25 millions d'exemplaires) et de campagnes de communication de grande ampleur. Le PNNS est aussi un programme vivant : un comité de pilotage réunit tous les mois les représentants des ministères impliqués, les agences sanitaires, les collectivités territoriales, les associations de consommateurs et de personnes obèses, les professionnels du secteur privé concernés et des experts des domaines concernés. En son sein sont discutées toutes les initiatives. Il est présidé par le Pr. Serge Hercberg.

Consultez ici (point 3.4.1.10) le décret portant création du Comité de pilotage du PNNS 2.

Les axes stratégiques du PNNS 1 (2001-2005)

> Informer et orienter les consommateurs vers des choix alimentaires et un état nutritionnel satisfaisant.

> Éduquer les jeunes et créer un environnement favorable à une consommation alimentaire et un état nutritionnel satisfaisant.

> Prévenir, dépister et prendre en charge les troubles nutritionnels dans le système de soins.

> Impliquer les industriels de l'agro-alimentaire et la restauration collective ainsi que les consommateurs au travers des associations de consommateurs et de leurs structures techniques.

> Mettre en place des systèmes de surveillance alimentaire et nutritionnelle de la population

> Développer la recherche en nutrition humaine : recherches épidémiologiques, comportementales et cliniques.

> Engager des mesures et actions de santé publique complémentaires destinées à des groupes spécifiques.

L'un des axes principaux du PNNS 1 a été de diffuser une information simple, claire et exhaustive autour des 9 objectifs nutritionnels prioritaires définis par le Haut comité de santé publique. Cette information visait la population générale mais aussi les publics qui ont des besoins nutritionnels spécifiques : les femmes enceintes, les enfants, les adolescents et les personnes âgées. Elle a été déclinée sous forme d'actions média et hors média et articulée au plan national et local.

Pour en savoir plus sur le PNNS 1 (2001-2005), téléchargez le rapport complet.

* Les axes prévus du PNNS 2 (2006-2010)
Le deuxième Programme national nutrition santé (PNNS 2) est basé sur les recommandations du rapport que le Pr. Serge Hercberg a remis le 4 avril 2006 au Ministre de la Santé et des Solidarités, à sa demande. Il prend en compte notamment les apports des travaux du Conseil national de l'alimentation et de l'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé d'octobre 2005 sur l'obésité (rapport Dériot). Le PNNS2 a été conçu dans une large concertation entre les ministères (chargés de la santé, de l'agriculture, de la consommation, de l'éducation, de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale, de la recherche spécialement), sous la coordination du ministère chargé de la Santé. Tout en poursuivant la stratégie initiée dans le cadre du PNNS 1, le PNNS 2 approfondit les orientations, en portant une attention plus grande à la modification des environnements (notamment en ce qui concerne l'offre alimentaire et d'activité physique), à la formation des professionnels en contact avec les publics, à la question générale de « l'image du corps » dans la société française, à l'amélioration de la prise en charge de la dénutrition et de l'obésité. Il aussi à mieux prendre en compte les besoins spécifiques de certaines populations, notamment les moins favorisées.

Quatre plans d'action ont été définis :

1.Prévention nutritionnelle

- Éducation et prévention : promouvoir des repères de consommation
- Agir sur l'offre alimentaire

2. Dépistage et prise en charge des troubles nutritionnels

- Dépistage et prise en charge de l'obésité infantile, adolescente et adulte
- Prévention, dépistage et prise en charge de la dénutrition

3. Mesures concernant les populations spécifiques

- Nutrition aux différents âges de la vie
- Les populations défavorisées
- Les personnes en situation de précarité

4. Mesures particulières

- Développement des programmes et actions locales

> Un logo fédérateur pour les collectivités territoriales (déclinaisons du logo PNNS)

> Développer des chartes avec les entreprises (actions en faveur de leurs salariés).

> Développer le volet nutrition des Plans régionaux de santé publique

> Développer le partage d'expériences

> Développement d'une « banque de projets nutrition » nationale

- Colloque national (tous les deux ans)
- Recherche expertise
- Sur la question de l'image du corps

 

Copyright © PEP 57 KUNTZIG 2008-2011. Tous droits réservés. Webmaster : Michel Quételard.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×